5 astuces pour éviter que Filou se transforme en Filoup-garou à l’Halloween!


Hummm ça sent l’automne dehors, les feuilles commencent à tomber et bon nombre de voisins commencent à étendre une généreuse quantité de sorcières, de bras de zombies, de pierres tombales et de fantômes en plastique dans leur cour. Vous l’aurez deviné, l’Halloween approche. Pour nous, il s’agit d’une promesse de joie, de rires, d’attendrissement devant les tout-petits déguisés en licornes pelucheuses et de bonnes vieilles chicanes avec le dentiste! Nous croyons toutefois qu’il est essentiel de nous questionner sur la perception qu’ont nos chiens de cette fête pour le moins particulière. Le but de cet article est donc de vous amener à réfléchir et de vous outiller sur des moyens à mettre en place pour rendre l’Halloween agréable pour votre chien tout en assurant la sécurité des pirates, des clowns et des princesses qui croiseront sa route.

 

  1. Connaître son chien: Le meilleur bonbon qu’on peut lui offrir!

Ok gang, on se prend un petit deux minutes (ça sera pas long, promis!) pour s’imaginer c’est quoi l’Halloween pour nos pitous. Dans la tête de Bubulle, le 31 octobre: « Ouh c’est qui ça? On dirait papa, mais en même temps on dirait aussi Mado Lamotte… Euh maman? C’est quoi que tu essaies de mettre sur ma tête? Ça pique un peu, enlève-moi ça s’il te plait! Arrête de filmer, on s’en fout de ton Instagram maman, fais juste m’enlever ça… Bon cool on sort dehors! What? Y’a du monde à messe à soir! Ohhh ya quelque chose qui vient vers moi… Je sais pas c’est quoi, il est trop proche et je vois pas son visage… Il approche sa main vers moi… AU SECOUUUUURS!». 

Bon c’est possible que Bubulle soit plus nerveuse que la moyenne. Cependant, ça offre un aperçu que tout ce qui est inhabituel pour un chien à l’Halloween. Vous comprendrez donc qu’il est essentiel de connaître le tempérament, le degré de tolérance et les signes d’inconfort chez notre chien. Plus important encore? Respecter ces signaux qui nous font dire que notre chien n’est pas à l’aise et lui laisser l’espace dont il a besoin. Si vous savez que votre chien a un tempérament très anxieux, il est probablement mieux pour lui de passer la soirée dans la maison où il se sent en sécurité. 

 

  1. Déguiser Poupette en mouffette? Vraiment?

On en convient, c’est souvent très drôle ou très cute de voir des chiens déguisés. Ce qui est pas mal moins cute et drôle, c’est de savoir que beaucoup de chiens sont inconfortables et se sentent coincés et stressés par les costumes. Voici donc une petite liste de signaux qui vous indiqueront qu’il vaut mieux laisser notre chien passer l’Halloween déguisé en Adam ou Ève: 

  1. Le chien se secoue, s’assoit ou se couche lorsqu’on lui met le costume; 

  2. Le chien baisse les oreilles, se lèche le museau, baille, et détourne la tête à plusieurs reprises;

  3. Le chien fige et refuse de bouger une fois le costume enfilé. 

 

Gardons en tête que l’accumulation de stresseurs est une des causes principales de morsures, alors si on peut en enlever un drette-là, on va se gâter les amiEs!

 

  1. Bin oui, un masque de Pennywise ça fait peur aux chiens aussi Raymond!

 

Les chiens ont l’habitude de se fier aux expressions faciales des gens qui les entourent pour déterminer s’ils sont en sécurité ou non. Il est donc évident que le fait de porter un masque ou d’avoir le visage caché contribue à stresser Pitou. De plus, les expressions faciales présentes sur certains masques peuvent réellement créer de la peur et de l’anxiété chez les chiens et laisser des traces permanentes, surtout chez les chiots. Alors on ne fait pas exprès de faire peur aux chiens avec les masques, c’est ZÉRO drôle et assez cruel, en plus de risquer de provoquer une réaction d’agressivité en réponse à la peur. 

 

  1. Sans oui c’est non, Simon! Même déguisé en triton!

Dans la vie en général, mais surtout à l’Halloween, il est essentiel de demander la permission à la personne responsable du chien avant de l’approcher. Dépendamment du costume quon porte, on peut faire attention d’approcher un chien plus doucement et de bien prendre le temps de voir s’il est à l’aise avant de le flatter. Comment voir s’il est à l’aise? Retour au point 2.2 avec les signes d’inconfort! Les parents doivent se montrer encore plus à l’affût le soir de l’Halloween, quitte à être un peu casseux de party en interdisant à leurs enfants de flatter certains chiens plus nerveux. Vous pourrez compenser cette platitude en permettant à vos enfants de manger deux rockets de plus avant le dodo, youhou!

 

  1. «Vigilance constante» ㄧ Maugrey FolŒil (pour les fans d’Harry Potter!)

Cette citation célèbre de Maugrey FolŒil (paix à son âme) est probablement celle qui s’applique le plus à l’éducation canine. L’Halloween est le meilleur moment pour vous faire popper un troisième oeil, que ce soit pour le swag d’un costume de voyante ou pour éviter des morsures. Si on passe l’Halloween avec notre chien, on doit garder un premier oeil sur ses signaux d’inconfort, un deuxième oeil sur les autres personnes qui passent l’Halloween et un troisième oeil sur les différentes cochonneries qui pourraient tomber sous la dent de Pitou (bonbons échappés, emballages jetés par terre par des personnes qui confondent la Terre et leur poubelle, ou encore d’alléchantes déco faites de nonosses en plastique). C’est donc le temps de tourner la tête à 360 degrés comme la petite fille de l’Exorcisme pour s’assurer de ne rien échapper!



En conclusion, il est possible de faire en sorte que l’Halloween ne soit pas synonyme de Evil Dead, Saw ou Sleepy Hollow pour votre poilu. Il faut juste s’assurer de mettre les bons outils en place pour l’apaiser, le respecter et répondre à ses besoins. Si vous avez des inquiétudes, n’hésitez pas à faire appel à des spécialistes du comportement canin pour vous éclairer!


Toute l’équipe de C’est Chien! vous souhaite une joyeuse Halloween!


— C'est Chien !